Vers le haut

Interview Vera Looser-Adrian

PHOTO: ZVG Vera Looser-Adrian

La meilleure cycliste parle des Jeux olympiques, de la nutrition en compétition et des collations maison

Le bonheur est actuellement clairement du côté de la cycliste Vera Looser-Adrian. D’une part, parce que la Namibienne vivant en Suisse a épousé en février 2020 son partenaire de longue date, Konny Looser, la légende suisse du vélo, mais aussi parce qu'elle a déjà la qualification pour les Jeux olympiques d'été de Tokyo 2021. Dans l'interview, la multiple championne namibienne (course sur route et VTT) nous raconte des détails sur son entraînement et sa nutrition et révèle également une recette pour une collation riche en protéines.

Vera, tu es une athlète de haut niveau dans le cyclisme, tu vis en Suisse, mais tu représenteras la Namibie aux Jeux Olympiques ? Comment est-ce possible ?

Je suis né en Namibie et j'y suis allée à l'école pendant 18 ans. J'ai ensuite étudié en Afrique du Sud. À l'âge de 9 ans, j'ai participé à ma première course de vélo. Le vélo de course et le VTT m'ont accompagné toute ma vie. Au cours de ma deuxième année d'études, j'ai rencontré mon mari actuel, Konny Looser – sportif professionnel VTT – lors d'une compétition. Après quatre ans passés ensemble à Stellenbosch, nous vivons maintenant ensemble dans l'Oberland zurichois depuis deux ans. Nous nous sommes récemment mariés.

Tu domines aussi bien le VTT que le vélo de course. Dans quelle discipline vas-tu commencer à Tokyo?

Depuis que mon ancienne équipe, la Swiss RE / MAX Cycling Team, a été dissoute en raison d'un manque de sponsors, je voyage maintenant en tant qu'athlète unique et je me présenterai comme cycliste invitée sur les grandes tournées internationales. Bien que j'aime faire du VTT, je me concentre sur la course sur route aux Jeux Olympiques. J'ai déjà obtenu la qualification et, heureusement, elle se poursuivra jusqu'à l'année prochaine.

Comment se prépare-t-on pour Tokyo ?

En raison de la pandémie du coronavirus, tout a changé. Très peu de courses sur route se déroulent actuellement en Suisse et à l'étranger. C'est pourquoi je cherche des courses dans les compétitions de VTT. L'Engadin Bike Giro et le Swiss Epic sont en cours de planification. De plus, le Championnat du monde de cyclisme sur route en Valais / Suisse est un objectif annuel majeur. Je vais discuter avec mon entraîneur de la suite exacte de la situation.

Comment te nourris-tu lors de compétitions importantes ?

Si la course commence avant 10h du matin, j’aime manger les flocons d’avoine cuits dans du lait d’amande. Si l’on y coupe une banane, la bouillie devient octueuse et sucrée. Pour un peu de gras et de protéines, j'ajoute une cuillère de beurre d'amande à chacun d'eux. Il est également délicieux avec du POWER PORRIDGE. Pour les courses de vélo sur route, le départ est souvent à midi, c’est pourquoi, je prends un petit-déjeuner copieux, à l’image d’un brunch. Cependant, je m'assure de manger des aliments facilement digeste. Surtout du pain avec du fromage ou du miel, du muesli ou de la farine d'avoine, un œuf à la coque. Quelle que soit l’heure de mon petit-déjeuner, je privilégie toujours… le café ! La veille d'une course, je m'assure de manger suffisamment de glucides. En aucun cas, je dois me coucher affamée. Les réserves de glycogène doivent être remplies la veille de la course ! Pendant la compétition, je prends un Liquid Energy Gel toutes les 30-45 minutes. Si une course dure plus de quatre heures, je mange au moins une barre. Environ 10-20 minutes avant un contre-la-montre, je prends toujours un ACTIVATOR. Cela me donne le coup de fouet et la concentration nécessaires.

Quel est ton produit préféré chez SPONSER?

J'adore la boisson COMPETITION Cool Mint. Comme j’ai grandi dans un pays très chaud et que j'aime pratiquer du sport lors de canicules, COMPETITION Cool Mint est fait pour moi. Il est rafraîchissant mais sans gout sucré. C’est le parfait compagnon d'entraînement et de compétition. Je suis aussi une grande fan des POWER GUMS au goût de cola où je dois faire attention à ne pas les grignoter pendant mon temps libre…

En dehors de l’entraînement et de la compétition, que manges-tu et bois-tu en général?

J'aime manger des gâteaux cuisinés par mes soins et me faire plaisir avec un verre de vin..

Y a-t-il une délicieuse recette que nous pouvons révéler ici ?

Je fais mes propres boulettes de dattes pour tous les entraînements. En ajoutant de la protéine, ils sont une collation parfaite entre deux entrainements. Voici la recette :

100g de dattes
½ tasse de flocons d'avoine
1 cuillère à soupe de beurre d'arachide ou de beurre d'amande
1 cuillère à café de sel
1-2 mesurettes WHEY PROTEIN (mes arômes préférés sont chocolat et vanille)

Mélanger tous les ingrédients dans le robot ménager. Si la masse colle trop, il faut ajouter un peu d’huile de coco et l’affiner avec des flocons de noix de coco ou de la poudre de cacao.

Produits appropriés

Competition
Competition Info de base
EUR CHF 0.00
  • Pour de meilleurs potentiels d’endurance et de performance
  • Sans acide et légèrement aromatisé pour une meilleure digestibilité
  • Formule multi-carb: haute densité énergétique & hypotonique
  • Exempt de lactose, de gluten, d’additifs artificiels et sans fructose libre